Cette alerte en matière fiscale peut intéresser les notaires traitant avec des résidents suisses ayant des revenus immobiliers ou plus-values immobilières en France.

indietro